CLICHÉ DE TAMPOGRAPHIE AU LASER

POURQUOI SOMMES-NOUS PASSÉS À LA GRAVURE LASER?

Depuis le début de l’année 2017, Printing International a entièrement basculé vers une technologie CTP à base de laser pour la production de clichés de tampographie. Le sigle CTP désigne un système ordinateur/plaque qui permet de graver directement des images numériques sur le cliché de tampographie grâce à un laser, sans étape intermédiaire via des films photographiques, un système d’éclairage, développement, retouches et gravures.

 

Cette technologie présente plusieurs avantages par rapport à la production de clichés de tampographie au moyen de films et de gravure :

  • meilleure qualité du cliché de tampographie laser
  • images à demi-tons plus stables
  • plusieurs trames peuvent être combinés
  • contours plus nettes des images
  • moins de main-d’œuvre ; moins d’étapes sont requises pour un enregistrement parfait.

Cette technologie est aussi bien meilleure pour l’environnement :

    • il n’y a plus de consommation d’eau
    • l’utilisation de produits chimiques comme le révélateur, le fixateur et le produit de
      gravure n’est plus nécessaire, car le développement du film est superflu ; l’argent
      disparaît également des eaux usées. Cela signifie que l’on peut parler aussi d’un
      CTP sans produits chimiques.

Grâce à cette technique, diverses économies sont réalisées, comme :

    • réduction de la consommation d’eau
    • pas d’étape de développement de film
    • réduction du coût des déchets
    • moins de contrats de services pour les équipements

Avec la technologie traditionnelle, 15 étapes sont nécessaires pour obtenir un clichés de tampographie en acier gravé, tandis qu’avec la technologie CTP, seules 4 étapes sont nécessaires pour obtenir un cliché de tampographie laser. Plus il y a d’étapes, plus il y a de variables et plus des imprécisions (écarts) peuvent se produire.

LASER À IMPULSIONS COURTES OU À IMPULSIONS LONGUES?

Printing International utilise un laser à impulsions courtes pour graver les clichés de tampographie en acier. Les applications au laser classiques (impulsions longues) sont basées sur le principe du chauffage local très rapide, de la fusion et de l’évaporation du matériau de base. Cela entraîne inévitablement des effets secondaires indésirables comme des bavures, la recristallisation et les microfissures. Ces effets provoquent la détérioration du cliché d’impression et des dommages au racloir, ce qui nuit à la qualité de l’impression. Un laser à impulsions courtes fournit une énergie suffisante pour éliminer ces effets secondaires, afin qu’une qualité supérieure soit fournie. Grâce à la haute qualité du faisceau laser, il est possible de parvenir à une taille du point nette de l’ordre de 15 microns. Des axes XY de haute précision sont également utilisés, ce qui garantit une précision de +/- 4 microns.

POSSIBILITÉS INFINIEs

Grâce à notre laser très avancé et au logiciel RIP, nous garantissons un cliché de tampographie gravé au laser parfaitement tramé. RIP signifie Raster Image Processor (processeur d’image tramée). La fonction d’un RIP est de convertir des fichiers de prépresse, tels que PostScript et PDF, pour tramer des données d’image, généralement haute résolution (jusqu’à 2400 dpi), des images à demi-tons et des bitmaps monochromes et les données sont ensuite transférées au laser pour production. Différentes linéatures peuvent être combinées, jusqu’à 200 lpi pour les images à demi-tons et CMJN et jusqu’à 300 lpi pour le tramage de support. Il est également possible d’ajuster les pourcentages de tramage. Ici nous allons corriger la réduction des points et engraissement du point qui se produisent lors de l’impression grâce à une courbe caractéristique d’impression. Pour déterminer la courbe caractéristique d’impression, une étape de gris tramé est imprimée avec plusieurs valeurs de tramage. Ces valeurs sont mesurées avec un densitomètre. Les valeurs obtenues sont alors tracées dans un diagramme, elles sont comparées aux valeurs d’origine, une courbe de transfert de points est créée à partir de cette courbe qui est ensuite tilisée pour établir la courbe caractéristique de la pression. Cette courbe s’applique uniquement à la combinaison de l’encre d’impression, du produit, du tampon de tampographie et de la machine de tampographie pour laquelle elle a été composée. Si le même produit est imprimé sur une machine différente, avec une encre de tampographie différente ou avec un tampon de tampographie différent, cela aboutira toujours à une courbe caractéristique de pression différente. L’élaboration de cette courbe avec la technologie classique de la fabrication des clichés est pratiquement impossible en raison des nombreuses étapes et variables dans le processus de production. Nous proposons également la possibilité d’utiliser le trapping dans vos images multicolores.

Télécharger la BROCHURE

Veuillez indiquer vos coordonnées 

Cliché de tampographie en acies épais